Chargement

L'Affichage Dynamique

L'Affichage Dynamique

L'affichage dynamique

 

Dans cet article, nous allons parler de l’affichage dynamique nous allons dire qu’est-ce que l’affichage dynamique, le contenu diffusé, le rôle de l’affichage dynamique, comment ça fonctionne.

 

Qu'est-ce que c'est ?

L’affichage dynamique ou encore l’affichage numérique est un outil de communication et de marketing qui permet de diffuser les informations sous formes de contenus multimédias, dans les lieux publics sur un écran, un mur d’écran, un panneau ou par vidéo-projection.

Les supports de l’affichage numérique sont généralement des écrans d’affichage professionnels, des murs d’écran, des vidéos-projecteurs, des écrans de télévision ou d’ordinateur. Ils peuvent être placé à l’intérieur d’un bâtiment (magasin, hôpital, entreprise, maisons etc.) ou placés à l’extérieur (panneaux d’affichages etc.)

 

-       Les contenus diffusés sont des informations textuelles, des contenus sociaux, des pages internet, des images, des vidéos, des graphiques, des messages animés des illustrations, des présentations PowerPoint, des diaporamas, des animations flash, et du contenu multimédia.

La diffusion des contenus sur les supports numériques se font grâce au matériel annexe connecté à l’écran. Ce matériel est appelé lecteur ou player.

-       La gestion du contenu à diffuser se fait via un logiciel installé sur un ordinateur ou sur une plateforme web disponible sur internet. Cette plateforme web ou le logiciel permettent aussi de faire les maintenances du parc d’écrans.

 

À quoi ça sert ?

L’affichage dynamique est un outil de communication qui permet de diffuser les messages sous formes de contenus multimédias à un publique ou de transmettre les informations au publique. L’affichage numérique est plus attractif pour le publique, plus souple et plus réactif pour les gestionnaires : les informations peuvent être modifiées en temps réel. L’affichage dynamique permet de cibler le publique auquel on s’adresse, de diversifier sa communication et de réagir rapidement.

L’affichage dynamique se présente comme un canal de communication innovant.

Comment ça fonctionne ?

            Le communiquant qui désire diffuser une information se connecte au logiciel de gestion du système d’affichage (sur le poste dédié s’il s’agit d’un système on-premise ou hybride) ou sur n’importe quel ordinateur (s’il s’agit d’un système SaaS (Software as a Service)). Il peut alors envoyer son contenu, s’il en possède, s’abonner à des flux mis à jour en temps réel si le logiciel le permet où créer du contenu, si le logiciel le permet. L’utilisateur choisit ensuite les écrans sur lesquels il veut diffuser, ainsi que la programmation de ses contenus. Les contenus sont enfin envoyés sur les lecteurs d’affichage qui se chargent de diffuser les médias sur les écrans.

Aujourd’hui, les solutions proposées reposent pratiquement toutes sur l’utilisation d’un réseau d’échange de donnée. Nous avons principalement deux types de réseaux : Le réseau local dans le cas d’un système on-premise et le réseau internet dans le cas d’un système SaaS.


·      Le système on-premise repose sur une architecture réseau fermée. L’intégralité du matériel (player, serveur et logiciel de gestion) est installée dans l’entreprise et aucune communication avec l’extérieur n’est permise. La gestion de la communication ne peut se faire que dans l’enceinte de l’entreprise (l’ordinateur de gestion doit avoir accès au réseau local). La maintenance doit également se faire sur place, puisqu’ aucun accès à distance n’est possible. Cette solution permet d’être propriétaire de l’intégralité du matériel et d’héberger soi-même les serveurs et logiciels de gestion. L'intégration dans un système d'information existant est souvent plus simple. Elle ne permet en revanche pas d’inter-connecter plusieurs sites distants, et s’accompagne souvent de forts coûts de maintenance.

 

·      Le système SaaS se caractérise par le fait que le logiciel de gestion est en fait une plateforme web accessible sur internet. Cette solution permet d’avoir un accès à l’interface de gestion de n’importe où sur n'importe quel appareil. Elle permet également de centraliser la communication multi-sites sur une seule plate-forme. Elle simplifie également la maintenance du logiciel puisque celui-ci est hébergé sur les serveurs du prestataire. En revanche, dans les grosses structures, l’intégration aux systèmes d’information déjà en place est souvent délicate.


  • Nous avons aussi le système hybride qui se repose en partie sur une architecture fermée et emprunte ses caractéristiques aux deux autres systèmes. Si l'intégralité du matériel (player, serveur et logiciel de gestion) est installée dans l'entreprise, le serveur peut en revanche communiquer avec l'extérieur, par le biais d'internet. La gestion de la communication ne peut se faire que dans l'enceinte de l'entreprise (l’ordinateur de gestion doit avoir accès au réseau local). Néanmoins, le serveur installé dans l'entreprise peut, lui, communiquer avec internet, notamment pour récupérer des données non présentes dans l'entreprise. Si cette solution permet d'élargir la gamme de services proposés, elle est aussi plus complexe à installer, plus onéreuse, et permet rarement d'égaler le niveau de sécurité d'une solution on-premise, ni la flexibilité d'une solution SaaS

Les Commentaires

Laissez un Commentaire

Fusee